Astrologie, anatomie et physiologie

Signes de Terre

Dans la lignée de mon précédent article, je vous invite ce mois-ci à découvrir les signes de Terre, à l’honneur ce mois-ci, la Vierge, mais aussi le Taureau et le Capricorne.

Les signes de terre sont axés sur la réalité, exit l’illusion. Ils sont posés, réfléchis et se basent sur des faits pour émettre un jugement ou pour construire un projet.  La persévérance les caractérise. Les notions de volonté, de sens de l’effort sont présentes naturellement et ne résultent pas d’une motivation interne.

Le Taureau :

Vénus est la planète qui gouverne le Taureau et la Balance, on est sur une notion d’amour, de plaisir.

Le type Vénusien est sensuel, les relations affectives sont au centre de ses préoccupations, on est dans la joie de vivre.

Sur le plan physiologique, on sera vigilant au niveau de la gorge et du cou.

D’une constitution robuste, il peut se montrer gourmand, il a une bonne résistance physique.

Signe fixe, stable et têtu, il sait où il va, quel que soit le chemin qu’il empruntera et à son rythme et rien ne l’arrête.

 

La Vierge :

Mercure est la planète gouvernante de la Vierge et des Gémeaux,

Le type Mercurien est nerveux, toujours en ébullition cérébrale, il s’adapte au monde extérieur qui l’entoure, les yeux rieurs, son esprit est malicieux. Expressif, il garde un côté enfantin.

Sur le plan physiologique, soucieux de son corps et de sa santé, le signe solaire de la Vierge peut rencontrer des faiblesses au niveau des intestins et de la digestion.

Signe mutable, il s’adapte en se différenciant des autres, signe double, anxieux, il change les choses sur le plan pratique pour gagner en précision.

 

Le Capricorne :

 

Saturne, planète maîtresse de ce signe, symbole de la rigueur, de la persévérance.

Le type saturnien correspond à la maturité, au dépouillement, ils sont en phase avec le calme, le silence.

Sur le plan physiologique, cela correspond aux os, aux articulations, au froid, à la rigidité.

Signe cardinal, il commence, entreprend, il construit sur le long terme.

 

Ces signes m’inspirent la notion d’ancrage, le fait de s’accepter, d’avoir conscience que l’on vit sur Terre une expérience, réussir à se déconnecter des pensées qui peuvent perturber notre bien-être et qui risquent de modifier nos paroles.  Ainsi, cette période de fin de vacances pour certains et de rentrée pour d’autres est idéale pour faire le point, mobiliser l’énergie accumulée pendant nos vacances et vivre notre quotidien plus sereinement.

 

Apprendre à s’aimer avec bienveillance            Apprendre à se respecter
Apprendre à se responsabiliser                          Apprendre à être fidèle à soi

Jacques Salomé