Vénus, la planète de l'amour

 

 

Vénus est la déesse de l'amour, de la séduction, de la beauté féminine dans la mythologie romaine. Vénus est la planète la plus proche du Soleil. Vénus orbite autour du Soleil tous les 225 jours terrestres.

On appelle aussi Vénus l’«Etoile du berger », de même que l'« étoile du soir » ou l'« étoile du matin » car elle fait partie des premières étoiles  qu'on voit le soir et des dernières le matin.

Son nom lui vient de la déesse romaine Vénus (Aphrodite dans la mythologie grecque) , la déesse de l'amour et de la beauté — probablement car c'est la planète la plus brillante — et a été donné à un jour de la semaine : vendredi.

Dans l'Antiquité, de nombreuses civilisations ont personnifié cette « étoile » en une divinité. Il a donné lieu à Lucifer dans la mythologie chrétienne.

D’après la tradition, elle est associée à une planète bénéfique tout comme l’est « Jupiter ».

Vénus est en analogie avec la beauté, la séduction.

Quel est son Elément alors : l’Air !

Son âge ? Ah la première jeunesse, la fin de la période d’adolescence, la période durant laquelle fleurissent les sentiments, telle la fleur qui éclot !

En Astropsychologie, on parle de volupté, d’amour naissant, de synergies de sensations, de sensualité, les premiers contacts avec la maman, la séduction, l’intérêt porté aux autres, la symbiose des sentiments, le charme, la beauté. C’est également, la joie de vivre qui se développe avec les premiers jours du printemps, le raffinement, la paix, le bonheur tout simplement !

Dans les cas extrêmes, avec des dissonances à Vénus, on parlera de luxure, d’érotisme, de sadisme et de perversion. Bref, vous l’aurez compris l’amour peut dans ce cas rimer avec souffrance.

Les individus qui ont une dominante Vénusienne ont une morphologie proche de l’image d’Aphrodite, leur corps est bien proportionné, le teint assez clair, formant un tout harmonieux, de belles courbes. Sans oublier une note de douceur et d’amabilité. L’être Vénusien aime expérimenter sa vie par la réalité concrète.

Leur domaine de prédilection ? L’esthétisme, les milieux dans lesquels on se détend, on se fait plaisir.

Ce qui les fait vibrer ? Le domaine de l’art en général, le milieu de la fête, la paix.

Vénus en astrologie médicale, d’après Hadès, c’est la planète de l’équilibre, de l’union, elle régit le cou, la nuque, les glandes et les reins ainsi que les organes permettant l’équilibre physiologique.

Vénus en astrologie est la planète maîtresse du Taureau et de la Balance et en analogie avec la Maison II. Avec le Taureau, on parle de sensualité, avec la Balance on est davantage sur la relation à l’autre, le regard de l’autre, de la tendresse, des sentiments. La Maison II quant à elle est en rapport avec les finances, les acquisitions matérielles.

Les natifs de la Balance ont souvent des qualités diplomatiques, sont altruistes, affectifs, pacifistes. Des acteurs, chanteurs, tels que Jean-Jacques Goldman, Christophe Maé, Patrick Fiori, M. Pokora, Will Smith, et j’en passe. Chez les femmes, je cite sans que cela soit exhaustif, Ingrid Chauvin, Marion Cotillard, Alexandra Lamy, Monica Bellucci. La liste est longue, vous comprendrez ainsi les similitudes !

En ce qui concerne les personnalités nées sous le signe du Taureau, on compte Patrick Bruel, Bob Sinclar, Benoît Magimel, Nicolas Bedos, George Clooney, Michel Cymes. Pour les femmes, on retrouve Adèle, Zaz, Anne Sophie Lapix, Karine Ferri, Sophie Davant, Chez les sportifs, ceux qui me viennent à l’esprit sont entre autres Camille Lacourt, David Beckham, André Agassi.

Les Vénusiens sont charmeurs, ont le geste élégant, savent se mettre en valeur, sont souvent bons danseurs, bons chanteurs, aimables, souriants, enjoués, raffinés. Ils sont en général très sociables, n’aiment pas la violence, aiment plaire et être aimé. Ils n’apprécient pas trop la solitude. Ils aiment évoluer dans un bon climat affectif et apprécient les bonnes choses de la vie.

Chez les femmes Vénus exprime l’ego féminin, la séduction, la sexualité.

Pour les hommes, Vénus est en rapport avec leurs idéaux amoureux.

D’où le livre de John Gray « Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus ». 

Le bonheur ne se donne pas, il se travaille, il se peine, plus on attend des autres qu'ils nous donnent du bonheur, plus on court vers la frustration. Mais si l'on y travaille, lentement, parfois même péniblement, un jour on se demandera pourquoi l'on est tant heureux. Boris Cyrulnik

Avec Vénus, on aime, on sent, on ressent, on plait, on s’attache, on désire.

Le véritable amour est un océan de sensations éternelles et toujours neuves où l'on se plonge avec délice. Honoré de Balzac 

Alors, profitons-en pour laisser la place à l’amour !